ELEVAGE CHEVREs ANGOrA

ELEVAGE

Il y a cinq ans, nous nous sommes lancés dans cette aventure, et 3 petites chèvres angora ont intégré nos patûres, un vrai bonheur. Elles nous ont appris à les connaître, et nous ont montré les petites bêtises, auxquelles ont doit faire très attention au quotitien, comme par exemple, à leurs premières sorties, la taille des lauriers et des thuyas ... Malgré ces déboires minimes, ces petites chèvres sont arrivées à nous séduire. A l'heure d'aujourd'hui 30 chèvres ruminent dans nos pâtures. On les chéri, jour après jour, au point de les reconnaître et de les baptiser.















Naissance

Le printemps est la plus jolie période, les chèvres sont toutes bien rondes. Elles donnent naissance à de magnifiques chevreaux (1 ou 2 chevreaux, 3 execptionnellement), ils sont tous blancs et déjà bien recouverts de mohair. Ils pèsent entre 2 et 3 kilos .Les chèvres angora sont très maternelles et elles allaitent leurs petits jusqu’au début juillet. Les chevreaux deviennent très vite des ruminants en mangeant du foin dés les premiers jours. Ils grossissent très rapidement.















Reproduction

La saison des amours commence au mois d’octobre, où les boucs bien parfumés jouent leur jeu de séduction auprès de ces dames et de ces demoiselles. Le choix du mâle reproducteur à beaucoup d'importance pour améliorer la qualité de la fibre et le poids de la toisons.
Le bouc angora est coiffé de magnifiques cornes enroulées pouvant atteindre +/- 90 cm.

 





La tonte

Le jour de la tonte est le moment de la récolte. Les chèvres sont rasées de près, avec une tondeuse électrique en février et en août. La peau est tendue avec soin, afin de ne pas les blesser. Chaque toison est récoltée et identifiée par animal. Les toisons sont ensuite pesées afin de pouvoir connaître les performances de chaque animal tout au long de sa vie Les toisons de mohair sont triées soigneusement, on supprime toutes les impuretés (mohair souillé, mèches trop courtes, fausses coupes, foin...). Ensuite elles sont classées en différentes catégories (suivant la finesse du mohair) Après tout ce travail, le mohair est envoyé en France. Les artisans laveurs, filateurs et teinturiers ont désormais en charge de nous transformer notre matière première en produit d’exception que vous retrouverez sur les marchés lorsque vous nous rendrez visite.